Le primate venu d’un autre monde

· OVNI

clip_image001

Montréal, Québec, dimanche, le 4 août 1968.-

Il était 5 heures du matin. Trois jeunes hommes âgées au début de la vingtaine avait passé une parti de la soirée et de la nuit à visité terre des hommes, à la foire d’amusement de la Ronde. Nos trois amis Guy Gagné, Jean-Guy Girouard et Carol Marquis une fois arrivé tout près du boulevard Perras ont aperçu dans la noirceur de la nuit à 150 pieds d’eux. Une créature pansue qui semblait avancé avec difficulté. L’être marchait de façon arrondi et frappait le sol de ses mains, semblablement comme le font les singes en colère. L’être mesurait au moins trois pieds de hauteur. Sa tête était plus volumineuse que celle d’un primate. Arrivé près du poteau lampadaire de la rue qui éclairait beaucoup les lieux. Il exécuta un saut anormalement si haut dans les airs que l’être disparut de la vu des témoins. Pour apparaître très sommairement de l’autre côté de la chaussée. Comme s’il avait parvenu à faire un bond d’une trentaine de pieds, puis tout disparut. Un fois arrivé chez l’un des témoins, ils ont appelé au poste de police pour savoir si un cirque avait égaré un singe. La police leurs a répliqué qu’il avait aucun cirque dans la région et que personne ne leur avait signalé la disparition d’un singe. Nos jeune témoins apprirent que quelques jours avant leur observation des gens avait été témoin d’un ovni à Boscoville un demie mille de leur étrange rencontre. L’ufologue Henri Bordeleau a enquêté sur se cas deux mois après les évènements.

Commentaire Donald Cyr UFO :

Je me demandais si, il n’était possible que, Henri Bordeleau est oublié un élément ou un événement important qui entoure toute cette histoire. C’est alors que je me décidais à me rendent aux archives historiques de Sherbrooke et de cherché dans les journaux pour trouvé tout événements étranges qui auraient eu lieu entre les 3 et 5 août 1968 dans la région de Montréal si possible. Ça m’a pris seulement 20 minutes pour trouver un cas bien étrange qui est arrivé à une telle rue de l’observation de nos trois jeunes témoins. Dans le journal La Tribune de Sherbrooke du mercredi 7 août 1968 sous le titre des dauphins de la terre des hommes en grève. Je découvre que le samedi 3 août vers 5 heures . Les dauphins ont refusé de faire le spectacle du jour. Le soir même où nos jeunes se trouvaient à la foire. Je me demandais s’il n’était possible que, Henri Bordeleau est oublié un élément ou un événement important qui entoure toute cette histoire. C’est alors que je me décidais à me rendent aux archives historiques de Sherbrooke et de cherché dans les journaux pour trouvé tout événements étranges qui auraient eu lieu entre les 3 et 5 août 1968 dans la région de Montréal si possible. Ça m’a pris seulement 20 minutes pour trouver un cas bien étrange qui est arrivé à une telle rue de l’observation de nos trois jeunes témoins. Dans le journal La Tribune de Sherbrooke du mercredi 7 août 1968 sous le titre des dauphins de la terre des hommes en grève. Je découvre que le samedi 3 août vers 5 heures . les dauphins ont refusé de faire le spectacle du jour. Le soir même où nos jeunes se trouvaient à la foire.

.clip_image003

Le directeur de l’aquarium de Montréal a expliqué que la grève de la part des dauphins était l’œuvre de la fatigue ou d’un trouble psychologiques. J’ai plutôt l’impression que les dauphins ont senti la présence de l’être étrange que nos jeunes témoins verront 12 heures plus tard. De 5 heures p.m. pour les dauphins le samedi et 5 heures a.m. pour les témoins. La plus par des animaux peuvent sentir à distance la présence d’un prédateur. J’étais très fière d’avoir trouvé ce petit article qui a porté un élément nouveau sur l’histoire de la créature du boulevard Perras. On dit que les dauphins sont les animaux les plus intelligents après l’homme. Ils possèdent même certaines zones du cerveau plus développé que l’humain. Le primate de l’espace pouvait-il capter les ondes du cerveau des dauphins.

La Tribune de Sherbrooke

Mercredi 7 août 1968

Les dauphins de la terre des Hommes en grève

Montréal-(PC) Des « artistes¨ de Terre des Hommes, faisant fi des délais légaux et des périodes normales de conciliation, ont débrayé spontanément samedi, ce qui a amené les responsables à rembourser aux spectateurs le prix d’entré pourrait être confondu avec son homophone entrée. »>entrée. Heureusement, les esprits se sont apaisés, les grévistes d’un jour ont repris leur travail, dimanche. L’incident n’aura cependant aucune suite devant les tribunaux, car les « artistes«  en question sont les dauphins de l’Aquarium ne prend pas de capitale dans ce contexte. »>aquarium de Montréal, qui on par la forme verbale ont. »>a refusé de donner leur spectacle de 5 heures, samedi soir. Le directeur de l’Aquarium ne prend pas de capitale dans ce contexte. »>aquarium de Montréal M. Paul Montreuil, a expliqué que la grève était en quelque sorte « normal est féminin pluriel. »>en quelque sortes « normales« , chez ces mammifères marins, particulièrement lorsqu’ils sont fatigués ou souffrant est masculin pluriel. »>fatigués ou souffrants «  de trouble psychologique« .

Trouvaille de dernière minute :

J’ai découvert dans la bibliothèque nationale du Québec un cas curieux sur la rue Dézéry à moins d’un mille du boulevard Perras. Dans un court article du Petit Journal, dimanche, 20 juillet 1947   Vendredi soir, le 18 juillet un jeune garçon Jean Lanthier âgées de 10 ans s’est trouvé face à face avec un animal qui ressemblait à un singe et fut attaqué et mordu par la créature à une jambe. La chose se cachait dans une ruelle en arrière de la rue Dézéry. Le bambin fut conduit à l’hôpital Saint Justine de Montréal. Tout ça 21 ans avant l’observation de nos jeunes témoins sur le boulevard Perras. Je vous invite à vous rendre sur le site de la bibliothèque nationale pour voir l’article original de 1947.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :