Le petit homme enveloppé dans un champ de force lumineux.

· OVNI

DANS LA SOIRÉE DU 14  ET 15  SEPTEMBRE 1968, À DRUMMONDVILLE, QUEBEC.

Au soir du samedi 14 septembre 1968, un groupe de trois jeunes fillettes ont vu un petit homme vêtu de noir, avec un genre de paletot, et un chapeau ordinaire qui se déplaçait devant elles comme un robot sur le sable mais normalement dans la rue et ç’ait soudainement arrêté et à regarder vers le haut, l’individu a eu le visage terrifié, lorsqu’il a aperçu les enfants. Il a hâtivement disparu à l’instant où les enfants avaient détourné la tête pendant quelques secondes.
Le lendemain du dimanche 15 septembre à 20 heures 15, les mêmes témoins et un quatrième ont vu un “petit garçon’” mesurant à peine 4 pieds (1.20 mètres), qui était entouré dans un cercle de lumière rouge. Cet être est sorti de la lumière rouge et ses vêtements sont alors apparus dans un bleu marine. Le personnage s’est caché derrière un très gros tronc d’arbre et les témoins le perdirent de vue. Le chien de l’un des voisins n’arrêta pas d’aboyer comme s’il sentait la présence de l’être mystérieux. Mais l’aperçut de nouveau près de ce tronc d’arbre par terre le petit homme possédait la même démarche de robot qu’ils avaient observée la veille.
Au lendemain, les enfants ont trouvé des traces sur le chemin de terre. La plus vieille des jeunes filles, Joëlle Hénaire âgée de 13 ans, à écrit à monsieur Bordeleau que les traces ne ressemblaient pas à celle d’un chien, car elle était grande de 5 à 6 pouces avec des griffes, et que les empreintes pourraient être des nombres ou des lettres parce qu’il n’y en avait qu’une de chaque sorte sauf une qui se répétait. Les autres observateurs étaient Suzie Fontaine 10 ans, Hélène Bédard et Céline Laforce. En tout 7 enfants ont été spectateurs de cette rencontre bien étrange.

Donald Cyr UFO

Météo :

DRUMMONDVILLE
QUEBEC

Latitude:

45°53’00,000″ N

Longitude:

72°29’00,000″ O

Altitude:

82,30 m

Identification Climat:

7022160

Identification OMM:

Identification TC:

Rapport de données pour le 14-15 septembre 1968

J
o
u
r

Temp. max.
°C

Temp. min.
°C

Temp. moy.
°C

DJC
°C

DJR
°C

Pluie tot.
mm

Neige tot.
cm

Précip. tot.
mm

Neige au sol
cm

Dir. raf. max.
10’s deg

Vit. raf. max.
km/h

Somme 54,0* 15,9* 44,9 0,0 44,9
Moy. 21,9* 11,3 16,7*
Ext. 27,8* 5,0
Les valeurs sommaires, moyennes et extrêmes sont fondées sur les données ci-dessus.
14 17,2 8,3 12,8 5,2 0,0 0,0 0,0 0,0
15 21,7 5,0 13,4 4,6 0,0 0,0 0,0 0,0

***

Source : le livre de l’ufologue Henri Bordeleau, J’AI CHASSÉ LES PILOTES DE SOUCOUPES VOLANTES  édition Société Nefer Enregistrée 1971.

Paletot : c’est un vêtement qui est plus long que les hanches. Il se porte par-dessus les autres vêtements pour se protéger des gros froids. Il s’ouvre sur le devant, les manches sont longues et comprend par fois un capuchon.

Lieu : rue Daniel et le Boulevard des Chutes, et un petit chemin de terre, Drummondville, Québec.

La Centrale dela Chute-Hemmingsest une centrale hydro-électrique et un barrage qui appartient à  Hydro-Québec installés sur la rivière Saint-François à Drummondville. La centrale, possède une puissance de 29 MW, a été mis en fonction en 1925.

***

Commentaire Donald Cyr UFO :

Malheureusement aucun croquis n’apparaît dans le livre de monsieur Bordeleau des traces de pas fait par le petit homme. Joëlle Hénaire mentionne dans ça lettre à monsieur Bordeleau un autre témoin Jacques Mailhot. Plusieurs ufologues ont critiqué la recherche de monsieur Bordeleau. Moi personnellement je suis convaincu que monsieur Bordeleau à bien fait. Il y a laissé les enfants exprimés librement. Un interrogatoire en force aurait traumatisé les jeunes filles et ça aurait été un choc pour leurs développements mentaux. Une fois adulte les témoins non jamais eux le besoin de prendre contact avec les ufologues ce qui me laisse croire que leurs croissances ont été normales. Les ufologues oublient souvent le bien-être du témoin et cherchent seulement la bonne histoire. En plus il est trop facile de critiquer une personne qui ne peut se défendre parce que Henri Bordeleau est mort depuis bien des années. Pour le petit personnage il semble être très humain et s’avère habillé de façon normale pour l’époque. La démarche et la lumière qui a enveloppé le petit homme sont très étrange. Je me demande si les fillettes ont bien vu un extraterrestre ou plutôt un jeune homme en contact avec le phénomène ovni. Je crois que les évènements de Drummondville son bien réel. J’espère qu’un jour les témoins se manifesteront pour enfin nous faire connaître le fond de l’histoire. J’ai essayé de trouver une logique à la venue de l’homme ovni dans ce secteur en regardant les photos satellites de la région j’ai remarqué la présence du barrage de la chute Hemmings sur la rivière Saint-François pas très loin des évènements. Si j’avais été un pilote de l’espace le barrage m’aurait sûrement intéressé. Les extraterrestres intéressent-ils à nos barrages hydro-électriques?

***

La Tribune de Sherbrooke, Québec, samedi 21 septembre 1968.

Une ¨soucoupe¨…ou une étoile ?

 

 

OBJET MYSTÉRIEUX- Trois jeunes Sherbrookois, Guy Marcotte, Jacques Marcotte et Christiane Dion, étaient du groupe de personnes qui ont longuement observé, hier soir, vers 10 heures. Rue Kennedy nord et sur la 12ème Avenue, les évolutions d’un objet mystérieux qui faisait penser à une soucoupe volante. Près de 25 personnes se sont penchée sur le problème mais il n’y avait aucun expert pour trancher la question. L’objet lumineux variait sans cesse de couleur (vert, rouge, blanc) et regardé avec des jumelles, avait une apparence ovale. Il ne bougeait presque pas. Certains pensent que ce pourrait être la planète Mars, l’étoile Véga ou un autre astre du ciel Sherbrookois. Qui peut l’affirmer ?

                                                                                (Photo La Tribune, par studio Breton)

***

Lundi 30 septembre 1968, La Tribune de Sherbrooke, Québec.

 Les soucoupes volantes se ¨multiplient¨

 Sherbrooke- Les soucoupes volantes continuent de faire l’objet de maintes discussions et ont une action de plus en plus néfaste sur l’esprit des enfants de la région.

En effet. A Coaticook, les recherches se poursuivent et les jeunes sont sur le qui-vive plus que jamais. Samedi soir, vers 2h. a.m. la police locale a été demandée pour surveiller un objet qui aurait survolé des automobiles entre Dixville et Coaticook. Selon M. Jean-Paul Lemay, remplaçant du chef Groleau, il s’agissait simplement d’illusion d’optique.

Par ailleurs, hier soir, on signalait, à Sherbrooke, la présence d’un objet dans le nord ouest du ciel de la grosseur d’une étoile et qui laissait émaner des lumières intermittentes de couleur rouge, blanche et verte tirant sur le bleu.

Il semble que toutes les hypothèses pour expliquer ce phénomène s’écroulent les unes après les autres. Il serait impossible qu’il s’agisse de Véga ou Capella car ces étoiles n’évoluent pas dans cette direction et encore plus, elles ne produisent pas de lumières intermittentes de ces couleurs. De plus, la thèse de Capella et Véga s’effondre aussi du fait que dernièrement, à Barnston quatre de ces objets au moins ont été aperçus en même temps par plusieurs personnes. S’agissait-il de satellite ? Ces objets faisaient dans gambades qu’aucune étoile n’aurait su faire.

Par ailleurs, la Sureté provinciale de Thetford Mines a confirmé avoir reçu des plaintes à l’effet qu’il se trouve des objets bizarres, près de Black Lake, au sommet d’un mont.

***

Voir ma page sur le format Word: Des ovnis d’un type très spécial:https://skydrive.live.com/view.aspx?cid=78313F6EDC5E56CA&resid=78313F6EDC5E56CA%211315&app=Word

Petit bonhomme

Il y a quelques années il y a eu un cas similaire qui est arrivé en Argentine mais observé cette fois-ci par des adultes. Le 21 mai 2008 dans les stations radios et de la télévisions Argentine on découvre l’existence d’un cas bien curieux d’un petit homme lumineux mesurant pas plus de 40 cm, qui donne à peu près un pied et trois pouces et demi si je ne fais pas d’erreur. Le petit garçon semblait être protégé par un champ magnétique. L’aspect de l’apparition du petit homme tout lumineux avait probablement une allure qui se rapproche beaucoup plus des humains que des extraterrestres. La rencontre insolite se produisit à la ville de San Carlos, dans la province de Salta. Ferlatti Omar, est un résident de la région et est probablement celui qui a donné le plus de détails importants du visage du visiteur. Le mécanicien Walter López Ferlatti était avec lui au moment de l’observation de l’être étrange. L’histoire correspond très bien avec un autre témoin qui habite lui aussi dans la Vallée Calchaquíes.. Ce témoin a été surpris par un bizarre visiteur quand il nourrissait ses brebis. . La ville de San Carlos, est située dans la Valles Calchaquíes dans la province de Salta, la région a toujours été un lieu privilégié pour les ovnis selon ses habitants. Ferlatti Omar a fait un croquis du petit personnage qui ressemble à un petit garçon à pantalon court et bretelle avec des cheveux courts et un long toupet séparé dans son centre. Le policier Luis Comenares n’a rien trouvé sur les lieux de particulier.

 

6 commentaires

Comments RSS
  1. Lebat Gérard

    Bon travail Donald, Bravo…
    et cela me rappel de vieux souvenirs avec Henri Bordeleau que j’ai connu par courrier à ce temps là ( parfois plus d’un mois pour attendre la réponse ! inimaginable aujourd’hui !) .. C’est déjà bien ancien……

  2. donald059

    J’apporte aussi des éléments nouveaux pour mieux compléter le cas. L’existence d’un barrage non loin des lieux. Je suis convaincu que sa jouait un rôle indirect à notre histoire. Il est important aussi de connaître la situation météo. Les ufologues oublient souvent de le mentionné. Il est possible aussi que le personnage ne soit pas une entité mais un contacté. Pour une étude un cas n’est jamais ancien. Donald Cyr UFO

  3. Jacques Mailhot

    Bonsoir à tous. Quelle surprise que je viens de recevoir en ce lundi soir 10 septembre 2012. J’ai reçu un appel du frère de l’un des témoins de ces évènements du 14 septembre 1968.
    Mon nom est Jacques Mailhot, l’un des témoins.Je ne savais pas qu’il y aurait une suite à cette expérience. Plein de souvenirs refont surface et je ne sais par où commencer. La rue St-Jacques n’existait pas, ce n`était qu’un chemin de sable. C’est à cet endroit, entre la 116 ième avenue et le boul. des chutes que les apparitions se sont produites. Nous allions sur ce chemin de terre ( rue St-Jacques ) pour regarder le ciel, le soir, pour voir des OVNI. Je dirais que la semaine précédent l’apparition du petit homme, nous avons vu à quelques reprises des lumières suspectes dans le ciel; 3 points lumineux qui se déplaçaient de façon désordonnées . Puis il y a eu ce petit homme. Lors de sa fuite, il est allé, à travers champs, jusqu’à la 116 ième avenue, à la dernière maison de la rue, et s’est arrêté sous une balançoire. Il fixait la lumière de rue sans bouger, puis après plusieurs minutes, il est reparti vers la rue de sable (St-Jacques).
    Voilà un survol de ce qui s’est passée il y a 44 ans. Il y avait 2 autres témoins, Pierre Laforce et Claude Gagné.
    Il y a eu un article du journal LA TRIBUNE de publié. Ce serait bien de pouvoir s’y référer.

    • donald059

      Je suis sur facebook. J’aimerai bien établir une correspondance avec vous. Connaissez vous la date que sa apparue dans la Tribune.

      • Jacques Mailhot

        Je dirais dans la semaine suivant les faits décrits ci-haut.

  4. Donald Cyr UFO

    Oui j’aimerai bient sa sera une première on n’a jamais entendu votre version des faits…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :