L’incursion martienne à Coaticook

· OVNI

Donald à Coaticook

Commentaire Donald Cyr UFO :  La toute première fois que j’ai été à Coaticook s’était en touriste à l’automne de 1999. J’avais visité la gorge de Coaticook et avec plaisir j’avais marché sur le pont de corde le plus long au monde. Coaticook est une phrase Abénaquis qui veut dire en français la rivière des pins. Mais c’est surtout entre 2010 et 2011 que j’ai le plus visités Coaticook une amie madame F. Perron, m’a fait connaître sa ville et découvrir l’historique de la région. Entre-temps j’ai correspondu avec la Société d’histoire de Coaticook qui se trouve sur la rue Main. Le personnel était bien gentil avec moi avec mes demandes de recherches sur certains articles de journaux. Dans le centre-ville les restaurants sont très bons. Malheureusement je n’ai pas trouvé de témoins sur les évènements de l’école anglaise High School qui avait eu lieu en 1968, Ça semble maintenant être un foyer pour personnes âgées aujourd’hui. La seule information que j’avais, venait surtout du journal La Tribune de Sherbrooke. Ma première démarche était de découvrir avant tout qu’elle était le journal local de Coaticook à cette époque. En espérant trouver de nouveaux éléments.  Après recherche le journal Le Progrès était la source d’information la plus importante de la ville à cette époque. Qui est encore aujourd’hui le plus sérieux de la région.  Mais avant je devais savoir si la région était déjà un lieu de privilégier pour les ovnis. En consultant les anciennes revues Affa et les livres de monsieur Henri Bordeleau (le premier archiviste ufologue et le plus connu enquêteur de l’époque pour le Québec). J’ai remarqué facilement que Coaticook était vraiment un lieu chaud pour le phénomène ovni. En cherchant dans les journaux ma plus grande surprise fut de découvrir que dès le début du vingtième siècles les ovnis étaient déja observés dans le ciel de Coaticook. 

                                                              ***

 Daily Record de Sherbrooke Québec, 12 août 1909

 Vol de ce mystérieux aéronef 

 Le Record reçoit des messages de plusieurs qui l’ont vu

S’agissait-il d’un ballon jouet ou d’une machine volante ? – Vu à Coaticook.

L’histoire de l’aéronef dans le Record de la nuit dernière a créé une bonne dose de discussion et de conjectures dans la ville. Plusieurs secteurs de la région sont venues déclarer qu’elles avaient elles aussi vu les lumières allant dans la même direction et vers la même heure.

Le Dr. Farwell, qui était au Petit Lac, téléphona le soir dernier et indiqua avoir vu les lumières, mais était de l’avis qu’elle était attachées à un ballon.

D’autres qui ont vu les lumières se sont opposés à cette théorie. M. Vernon, en conversation avec le Record, et qui vit sur la rue London, dit que vers 20:00 le lundi soir il était assis sur la pelouse devant sa maison lorsqu’il observa deux lumières dans les airs, comme si elles étaient au-dessus de Rand Drill. Le Soleil s’étant couché comme une boule de feu il pensa d’abord que c’était causé par le reflet de l’Ouest sur un couple de canards. Lorsque les lumières furent hors de portée des rayons il s’aperçut que ce n’était pas le cas. Les lumières, dit-il, semblaient être attachées à quelque chose en mouvement, et se déplaçaient rapidement.

M. Sorel, de la rue Belvédère, attira l’attention de M. Maguire sur l’étrange observation.

Les lumières pourraient avoir été attachées à un ballon, mais si elles l’étaient il aurait dû s’agir d’un gros, un ballon de publicité où un jouet pouvant difficilement avoir parcouru une distance que ces lumières semblaient avoir couverte.

                                                          Vu à Coaticook

Coaticook, 12 août – (Spécial) – L’aéronef (?) fut également vu à Coaticook. Le correspondant du Record et un certain M. F. Fisher étaient assis devant la résidence de ce dernier sur la rue Elm la nuit de lundi vers 20:00 lorsque le premier observa 3 lumières étranges dans les airs. Il attira l’attention de son compagnon sur elles. Elles étaient à une altitude de 1500 pieds environ. Les lumières étaient séparés, apparaissant comme un feu à l’avant, sur le côté et sur la queue. L’objet sur lequel les lumières étaient attachés ne put être vu mais il voyageait rapidement vers l’est. Ces parties gardèrent les lumières en vue pendant près de 2 minutes.

Mme Dardeau, qui était dehors dans la campagne à quelque distance de Coaticook fit également l’observation particulière, et mentionna le fait à son mari de retour à la maison, mais son mari ridiculisa son histoire. Il est aujourd’hui convaincu qu’il y avait bien quelque chose.

Vu l’aéronef dirigé vers l’extérieur Coaticook, 12 août – (Spécial) – Le sujet principal de conversation ici est l’aéronef. Votre correspondant a été informé par M. Lucien Lord que lui et 4 compagnons, ainsi qu’un homme nommé Lapointe, avaient vu un aéronef en forme de cigare voguant vers le nord il y a deux semaines de cela mardi dernier [27 juillet]. L’heure était à peu près de 18:30, et le ciel étaient parfaitement clair de sorte qu’ils purent le voir assez clairement.

                                                   Vu aussi à Waterville

Waterville, 12 août – (Spécial) – Alors que M. et Mme Cardwell marchaient dehors lundi soir dernier vers 21:00, ils virent un aéronef voguant en direction du sud-est, joliment éclairé. Sans aucun doute, il s’agissait du même qui avait été vu à Sherbrooke ce même soir.

                                                                *** 

Donald Cyr UFO : Analysons un peu les faits le Dr. Farwell se trouvait au Petit Lac il devait surement dire le Petit lac Magog appelé aujourd’hui Deauville c’est dans le secteur de Sherbrooke. Pour monsieur Vernon il prétendait avoir observé l’ovni au-dessus de Rand Drill. Si je me souviens bien c’était une usine de fer à Sherbrooke. M. Sorel, et M. Maguire eux aussi avait été témoin sur la rue Belvédère des étranges lumières. M. Maguire était-il parent avec John Maguire qui demeurait sur la route de Cookshire à 6 milles de Lennoxville qui en 1958 avait trouvé des débris d’ovnis sur son terrain s’était d`étrange petites lames minces et phosphorescentes de couleur argent dans la noirceur et au soleil elles avaient des reflets vert bleu. Mais revenons pour l’année 1909. L’ovni de Coaticook avait la forme d’un cigare surmonté de trois lumières. J’ai découvert aussi un détail important dans le Petit Journal de Montréal du 23 août 1909. À laquelle la région de Sherbrooke et les terres environnantes vivaient un fléau de sauterelle qui a fait perdre des milliers de dollars aux agriculteurs et à l’économie régionale. La grande majorité de l’économie de Coaticook à cette époque était justement l’agriculture. Maintenant décrivons le cas le plus mystérieux de Coaticook. C’est en 2001 que je trouvais dans les archives du centre Historique de Sherbrooke. L’histoire d’un groupe d’enfants qui avait observé un ovni au-dessus d’une école et la présence d’une entité. Cela a été un grand étonnement de voir un cas que je n’avais jamais entendu parler. Une histoire complètement oubliée des ufologues. En 2003 je fis une analyse de cette histoire dans mon site et qui fut copiée par la suite dans un grand nombre de sites.

La Tribune de Sherbrooke, Québec, lundi 23 septembre 1968

Soucoupe volante et martien à Coaticook?  

UFOIcon COATICOOK.- Le témoignage de deux jeunes filles qui ont prétendue avoir aperçu un martien, près du High School de Coaticook, a semé la panique chez plusieurs enfants de cette ville en fin de semaine. Un garçonnet, André Bolduc, est entré chez lui effrayé et en larmes. Par ailleurs, une fillette a refusé de coucher seule dans sa chambre comme, à l`habitude parce qu`elle avait peur.                                                                                                                                       

                                                              Scepticisme 

Même si samedi soir, vers 8 heures, une foule de près de 50 personnes s`étaient massées près du High School parce que l`on prétendait voir à nouveau l`explorateur venu d`un autre monde, la majorité des gens demeurent sceptiques. Samedi, la police municipale a été demandée sur les lieux, car disait-on, ¨ l`envahisseur¨ était sur le toit de l`édifice. Les constables René Marcoux et Gille Sauvageau ont fait l`enquête. Selon M. Marcoux, le phénomène s`expliquerait du fait que les lumières d`un garage, situé près de cette école reflétaient sur une girouette qui se trouve sur le toit. Cependant, il semble d`après des témoins que la chose eut été possible. La majorité des personnes interrogées ont souligné avoir aperçu  un objet qui émettait des ¨flash¨ orange, rouges et verts. Certains disent avoir vu cet objet qui ressemblait à une étoile se déplaçant en rond avant de disparaitre ou s`immobiliser. La petite Sharley Green a déclaré; ¨Il était vers 9h.30, j`ai vu une face verte qui n`avait ni nez, ni de bouche, ni de cheveux.¨ Elle prétend que le bonhomme émettait des lueurs intermittentes. Pour sa part, la petite Fabienne Champagne a déclaré n`avoir vu que les arbres bouger mais elle est certaine qu`un martien s`y trouvait. Pour sa part, Jacques Lessard a déclaré avoir vu une grosse boule orange, grise et verte faire deux tours et disparaitre. Selon lui, un anneau entourait l`objet. C`est de cet anneau qu`émanaient les clignotements.                                                                                                                        

                                                            Les traces

Par ailleurs, des traces ont été montrées. Il s`agirait des traces laissées par ¨l`envahisseur.¨ Ces traces sont d`environ un pouce de large, six pouces de longueur. Les marques sont éloignées de cinq pouces. Cependant, certains croient qu`il peut s`agir de traces faites par une tondeuse mais à cet endroit l`herbe n`avait pas été tondue. Par  ailleurs, un témoin qui s`est rendu deux fois sur les lieux a pris note qu`à un jour d`intervalle, il y avait une trace de plus.                                                                                                                                                                                                              Les rumeurs

Les rumeurs des plus sérieuses aux plus fantaisistes ont circulé à Coaticook. Certains voulaient même qu`un poste de radio de Sherbrooke ait annoncé à ses nouvelles qu`une femme qui s`était penchée sur la rampe de sa galerie pour voir la soucoupe était tombée en bas et avait succombé à ses blessures. D`autres disaient que plus de 100 personnes s`étaient massées à l`aéroport de Sherbrooke pour voir un tel objet Ces rumeurs démontrent un peu  l`état d`esprit qui régnait dans certains milieux. Chose certaine, tous ceux qui disent avoir vu la soucoupe volante seraient près à jurer que c`est la vérité et comprennent très mal que les malheureux qui n`ont pu avoir ¨cette vision¨ ne les croient pas. Hier soir, près de 80 enfants s`étaient massé près du High School et dans différents champs de Coaticook pour surveiller ce qui se passerait. Sous la direction de pierre Bolduc, Jacques Lessard et Pierre Fournier, les jeunes gens surveillaient avec des lumières de poches et communiquaient entre eux par Walkie-talkie. Ils étaient indignés du scepticisme de plusieurs et surveillaient avec attention tous les mouvements qui leur semblaient suspects. Par  ailleurs, plusieurs observaient le ciel.                                                                                                                                                                                                                     Dernière trace

Par ailleurs, Jacques Lessard a également conduit le représentant de La Tribune dans un champ de M. Boivin. Où l`herbe a été écrasée. Il s`agit d`un cercle d`environ 42 pieds de diamètre.   UN EXPERT DEMEURE SCEPTIQUE MAIS NE LAISSE PAS TOMBER ¨L`AFFAIRE¨  ovni004   COATICOOK- M. Jean Dicaire, du Saucer  Institute of Research, de Montréal, a déclaré qu`il est très sceptique quant à la véracité de l`apparition d`un Martien à Coaticook. L`expert en la matière a tenu à souligner que tous ces commentaires sont personnels et n`engagent rien de l`Association dont il est membre. Selon M. Dicaire, la trace de l`endroit où se serait poser l`engin parait avoir été faite de main humaines. Selon lui, s`il y avait eu une soucoupe volante, la terre aurait été foulée et non creusée. De toutes façons des mesures ont été prises pour tirer l`affaire au clair. Des photos et des questionnaires, qui une fois remplis, seront envoyés, aux autorités qui étudieront le dossier.                                                                                                                         

                                                                       Ridicule

¨Même si cela a l`air ridicule et que l`on pense se faire traiter de niaiseux, au moment où des gens croient avoir pris connaissance d`un tel phénomène devrait alerter les autorités compétentes¨ de dire M. Dicaire. Questionné sur le problème posé par l`apparition de soucoupes-volantes, M. Dicaire a déclaré que personnellement il croit à l`hallucination collective. ¨cependant, dans de tels cas, lorsqu`il y a plus de cinq à dix personnes, il y en a toujours une ou deux qui ont vu quelque chose de différent. Quand tous les témoins disent exactement la même chose. Il serait impossible qu`il s`agisse alors d`hallucination collective¨ d`ajouter M. Dicaire.  M. Dicaire a aussi déclaré que personnellement il ne croit pas que les soucoupes-volantes soient le produit ou des États-Unis ou de la Russie, car ces pays ne seraient pas encore assez puissants scientifiquement pour construire des engins qui pourraient évoluer à de tels vitesses et sans bruit                                                                                                                        

                                                             Charroux

M. Dicaire croit que les visiteurs viendraient de Vénus. Il a expliqué qu`il a été influencé par les théories de Robert Charoux. Théories qui veulent qu`au moment où l`Atlantique a été immergée les gens de la terre aurait pu prévoir la catastrophe et aurait abandonné la terre pour Vénus. Ceux-ci tenteraient maintenant de revenir à leur terre natale. Pour ceux que la chose  intéresse cette théorie est exposée dans le livre: ¨Histoire inconnue des hommes depuis 100,000 ans¨. M. Dicaire croit personnellement dans deux théories soit qu`il s`agit de patrouille de l`espace ou ce sont des gens d`une autre planète qui veulent entrer en contact avec nous. M. Dicaire a fait remarquer qu`il se poursuit actuellement des recherches afin de pouvoir communiquer avec eux par télépathie. De toute façon, selon M. Dicaire, si la chose est vraie, il y aura encore des apparitions. Commentaire Donald Cyr UFO : J`ai été triste de constaté que la documentation photographique des traces au sol, et des témoins, nous est pas parvenues jusqu’a notre époque le public n`a jamais eu la chance de voir les photos. L`un des premiers cas documenté de trace au sol au Québec, perdue à jamais. Il est choquant de voir que certains<<ufologues>> ont été prêts à discréditer les témoins pour se donner une crédibilité. Voici maintenant l’article du journal Le Progrès que j’ai trouvé le plus intéressent sur l’observation d’une entité par les deux jeunes filles de Coaticook.  

 »Progrès de Coaticook » Québec, du 25 septembre 1968  

Des Martiens à Coaticook ??? Voici comment deux jeunes ont vu le ou les  »martiens » qui ont eu l’idée de venir à Coaticook samedi soir dernier.  »Une grosse tête, de grands yeux, pas de nez, pas de bouche », seulspoints communs, quand au reste, c’est à la fantaisie de chacun ou de chacune. Pour les jeunes de Coaticook, la grande nouvelle de la semaine, a été l’apparition de martiens samedi soir dernier dans le secteur du High School. Les parents incrédules, les professeurs, les policiers, et un peu tout le monde ont été pris d’assaut par les questions des jeunes à l’imagination fertile et à la crédulité facile. Si de plus en plus, la visite d’êtres étrangers à notre planète ne fait plus de doute pour de nombreux savants, il semble bien que les apparitions de samedi soir dernier relève de la fantaisie. Il semble tout Simplement que les  »témoins » aient été victimes de farceurs. Cependant, l’imagination fait son travailet certains ont même réussi à faire un croquis des  »visiteurs ». Il semble cependant, que ces martiens n’aient pas apparus sous forme identique à chacun des témoins. (Voir les dessins.) Il semble donc qu’il ne sera pas nécessaire d’alerter la commission américaine des U.F.O. dans le cas des apparitions mystérieuses de Coaticook.  Le Marsien                                   Voici comment deux fille ont vu le ou les « martien«  qui ont eu l`idée de venir à Coaticook samedi soir dernier. ¨Une grosse tête de grand yeux, pas de nez, pas de bouche¨, seul points communs, quand au reste, c’est à la fantaisie de chacun ou chacune.

Commentaire Donald Cyr UFO :

Le journaliste du Progrès et de La Tribune ne dit pas dans quelle circonstance que les jeunes filles ont été témoins de la présence de la créature étrange. Si l’entité a été vu dans des endroits diffèrent alors il serait possible que ça soit deux entités au lieu d’une dans cette histoire. Deux êtres d’espèce voisine. Le dessin de la créature dans les buissons semble celui de Fabienne Champagne. Alors le dessin le plus gros semble être celui de Sharley Green. Le croquis de Sharley est presque identique avec le dessin du cas américain d’Hopkinsville le 21 août 1955. Je fais l’hypothèse que la créature de Coaticook appartient à la même espèce que le cas de Hoptinsville. Ils ont probablement une origine commune. Ils émettaient tous les deux des lueurs irrégulières. Dans le cas américain de couleur argent et dans le cas Québécois vert. Une grosse tête et de grands yeux. De curieuses oreilles dans les deux cas et dans le cas américain l’être volait. Si on regarde le dessin de Sharley Green près du cou de la créature on voit deux bras de contrôle de pilotage comme pour les réacteurs dorsaux de l’armé  américain, qui ont été expérimentés en 1958. Peut-être que le Martien de Coaticook pouvait lui aussi voler dans les airs. Détail important aussi le barrage d’Hopkins est à peine à 4 minutes en auto de l’école. J’ai toujours fait l’hypothèse qu’un grand nombre des observations d’entités au Québec était accidentel à cause des barrages hydro-électriques. Nos centrales provoquent souvent des problèmes pour la propulsion des ovnis. Les ovnis tombent souvent en panne à cause de nos centraux hydroélectriques.

Malgré qui semble avoir eu plusieurs observateurs trois témoins principaux se distingue comme Sharley Green, Fabienne Champagne et Jacques Lessard. Je suis surpris aussi de voir qu’aucun des journalistes n’a eu l’idée de faire une entrevue avec M. Boivin sur les supposer trace au sol sur son terrain.

Hopkinsville-21 aout 1955 usa

Croquis fait par l’un des témoins de Hoptinsville, Kentuky,  le 21 août 1955. Rue Chesley et le Barrage Dessin de Google Map de la rue Chesley jusqu’au barrage . ET02

Sharley Green : ¨Il était vers 9h.30, du soir  j`ai vu une face verte qui n`avait ni nez, ni de bouche, ni de cheveux.¨ Elle prétend que le bonhomme émettait des lueurs intermittentes.

( Photo montage de Bernard Maillé).

Ovni school                                                          

 

 

Jacques Lessard a déclaré avoir vu près du High School une grosse boule orange, grise et verte faire deux tours et disparaitre. Selon lui, un anneau entourait l`engin. C`est de cet anneau que provenaient les clignotements.                                                            TRACE COATICOOK Jacques Lessard a pareillement conduit le journaliste de La Tribune dans le champ de M. Boivin. Où l`herbe avait été écrasée. Il s`agissait d`un cercle d`environ 42 pieds de diamètre. Sauterelle-3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Donald Cyr UFO : Je suis convaincu que les enfants ont réellement bien vu un ovni et un ou au moins deux entités. La petite Sharley Green a vraiment vu une créature et qui en plus ressemble beaucoup à une autre observation qui a eu lieu aux États Unis dans la petite ville de Kelly près de Hoptinsville, Kentucky, le 21 août 1955.

COATICOOK QUEBEC

Latitude:

45°09’00,000″ N

Longitude:

71°48’00,000″ O

Altitude:

259,10 m

Identification Climat:

7021840

Identification OMM:

Identification TC:

Rapport de données quotidiennes pour 21 septembre 1968

J o u r

Temp. max. °C

Temp. min. °C

Temp. moy. °C

DJC

DJR

Pluie tot. mm

Neige tot. cm

Précip. tot. mm

Neige au sol cm

Dir. raf. max. 10s deg

Vit. raf. max. km/h

 

Somme 88,8* 5,3* 68,7 0,0 68,7
Moy. 20,6* 9,4* 14,9*
Ext. 27,2* 2,2*
21 27,2 12,8 20,0 0,0 2,0 0,0 0,0 0,0

Voici un autre cas qui est arrivé cette fois si dans le Canada anglais dans la province de l’Alberta. Dans cette histoire il est difficile de définir l’observation est-ce un ovni ou une entité, peut-être un mélange des deux.

 

The Calgary Herald, Calgary, Alberta, Canada, le 13 décembre 1962.

Un ‘Quelque Chose’ de Mystérieux Effraye des Ecoliers à Lethbridge

LETHBRIDGEDes écoliers de Lethbridge disent qu’ils ont régulièrement été effrayés par une mystérieuse chose ressemblant à un fantôme qui était suspendu en l’air au-dessus de l’école primaire de Fleetwood. Quoi que ce soit, il a été rapporté par trois garçons du collège de Lethbridge et ils disent qu’au moins une demi-douzaine de leurs amis ont confirmé les observations. Ils disent aussi que beaucoup plus d’enfants ont vu la chose, mais qu’ils ont peur d’en parler parce qu’on se moque d’eux.                                                                       

                                                                * * *

ÉGALEMENT TOURMENTÉ d’être ridiculisés, les garçons du collège ne veulent pas que leurs noms soient publiés, mais l’un d’eux a consenti à présenter un rapport à un représentant de l’Agence des objets Volants Non Identifiés aux États-Unis. L’organisation est un groupe privé qui étudie des rapports de soucoupes volantes et des phénomènes semblables Un des jeunes de Lethbridge a indiqué à notre journal que l’objet avait déjà été aperçu il y a trois ans dans le ciel pendant six soirées consécutives par deux de ses amis.                                                                        

                                                                * * *

IL L’A VU lui-même il y a presque deux semaines et ses amis ont également confirmé l’observation. On l’a vu le 23 novembre à 22: 30, le 30 novembre à 21 heures et le 1er décembre à 21 heures. « Ça fait plutôt peur quand vous le voyez, » a dit le garçon. « D’abord ce n’était pas là et après c’était là. » Il l’a décrit comme étant de forme légèrement ovale avec une largeur d’environ six pieds. Il était stationnaire dans le ciel à environ 20 pieds du sol et à une occasion il est apparu à d’autres au-dessus de la tour de la cloche de l’école de Fleetwood.                                                                                                                      * * *

IL A DIT que c’était d’une couleur bleuâtre translucide, dégageant un peu de lumière. Les garçons ont jeté des cailloux sur la chose, mais les projectiles ont pivoté au loin dans une autre direction. Il a dit qu’il était dur de dire si les cailloux ont rebondi sur un objet solide, ou s’ils ont été simplement écartés. Le garçon a raconté l’observation à sa mère, mais elle l’attribue à une imagination fertile. « J’ai entendu des histoires que c’est quelqu’un qui fait une farce, » a dit le jeune, « si c’est ça j’aimerais vraiment bien le savoir. »                                                                               

Un commentaire

Comments RSS
  1. JAQUET CHRISTIAN

    Bonjour, étant témoin je pense qu’il faut ne pas toujours douter des vérités naturelles,nous ne sommes pas des malades.Au contraire cela est un privilège de la nature universelle.Nous sommes au début des découvertes comme tant d’autres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :