Le secret caché des ovnis de Notre-Dame-Des-Bois

· OVNI

notre dame des bois

Commentaire Donald Cyr UFO :

LA RÉGION DE NOTRE-DAME-DES-BOIS ET DE WOBURN SEMBLE ÊTRE UN LIEU QUI GÊNE LES AUTORITÉS POLICIÈRE ET MILITAIRE QUAND IL S’AGIT DES OVNIS. LUEUR OU FEU ÉTRANGE SUR LA MONTAGNE, TÉMOIN INTERROGÉ PAR UN HOMME EN NOIR COMME DANS LE CAS DE MADAME LOUISE TREMBLAY EN 1973. DES POLICIERS QUI SONT DIRIGÉS PAR DES MILITAIRES AU MOMENT D’UN CRASH OVNI EN 1988, TOUT ÇA C’EST VRAIMENT MYSTÉRIEUX.

*************************************************************

LA TRIBUNE DE SHERBROOKE, QUÉBEC, MERCREDI 9 NOVEMBRE 1988

Les témoins aimeraient trouver une preuve

Si, policièrement parlant, l’affaire de la boule de feu tombée du ciel en fin de semaine dernière est classée, La Tribune a appris hier que des chasseurs qui étaient tout près du point de chute ont l’intention d’y retourner à la première occasion…pour voir. Il y a trop de témoins différents pour mettre en doute leurs versions. Il est effectivement tombé quelque chose de brillant dans les bois, entre Notre-Dame-Des Bois et Woburn, le samedi 5 novembre, vers 17 h 30. Le plus étonnant c’est qu’à cette heure-là, à l’écran du 7, arrivait l’homme des étoiles dont le vaisseau spatial avait été bombardé par les pacifiques et invitant Terrien; il s’agit d’un film qui a du reste donné lieu à une série émouvante sur plusieurs points. Quoi qu’il en soit, l’incident a mis à contribution des patrouilleurs de la Sûreté du Québec, des gens de Transport Canada et même des hélicoptères de la défense nationale. Même si les chances sont à dix contre un qu’il s’agit d’une météorite, on parle encore parmi les témoins comme d’une chose absolument unique à laquelle il leur a été donné d’assister. Et il leur a été donné d’assister. Et ils aimeraient trouver des traces, une preuve, à défaut d’une trophée de chasse. Archivw J’ai écrit à cette époque aux archives nationales du Canada pour connaitre la vérité sur les événements entre Notre-Dame-Des-Bois et Woburn. Voici leur réponse. J’ai seulement censuré mon adresse. Voir un entrevue avec l’ufologue Gille Duquette de Sherbrooke en 1973 avec un témoin de Woburn. Trace au sol et ovni: Woburn1 et Worburn 2 https://onedrive.live.com/?cid=78313f6edc5e56ca&authkey=!&mkt=fr-FR#cid=78313F6EDC5E56CA&id=78313F6EDC5E56CA%21111 Si on est témoin de la présence d'un ovni, il est conseiller de prendre le plus de photos de l'endroit ou il s'est posé. Cet instantané a été pris près de Joliette, a la fin des années soixante, la ou un véhicule extraterrestre s'était brièvement posé sur le sol. On aurait constaté par la suite d'étranges émanation métalliques. Si on est témoin de la présence d’un ovni, il est conseiller de prendre le plus de photos de l’endroit ou il s’est posé. Cet instantané a été pris près de Joliette, a la fin des années soixante, la ou un véhicule extraterrestre s’était brièvement posé sur le sol. On aurait constaté par la suite d’étranges émanation métalliques.

''Qu'y-z-y viennent, le chercher, ma roche l'' . L'arme au poing, M. Desbains clame qu'il en a assez de cette histoire.

 »Qu’y-z-y viennent, le chercher, ma roche l » . L’arme au poing, M. Desbains clame qu’il en a assez de cette histoire.

Juillet 1968- Vous apercevez sur cette chemise de bureau l'objet trouvé sur la terre du cultivateur de Paul Émile Desbains de Saint-Paul-de l'industrie, dans le comté de Joliette. Ovni ou débris d'une autre planète.

Juillet 1968-
Vous apercevez sur cette chemise de bureau l’objet trouvé sur la terre du cultivateur de Paul Émile Desbains de Saint-Paul-de l’industrie, dans le comté de Joliette. Ovni ou débris d’une autre planète.

Vers 21 heures le mardi 9 juillet 1968 plusieurs témoins vit un objet lumineux qui se dirigeait vers le Nord-Ouest des Laurentides en provenance du sud-est. À Saint-Jérôme les témoins on même crut que l’objet allait se poser. Le journaliste M. Pierre Proult du canal 10 TV de Montréal a vu une boule de feu de prés entre deux montagnes et la rivière l’Assomption. On signalait que cinq appareils de l’aviation canadienne patrouillaient le ciel des Laurentides. Le lendemain des avions et des hélicoptères furent aperçus de nouveau dans la région de Joliette. Curieusement l’aéroport de Dorval et de Saint-Hubert déclara de ne savoir rien de tout ça. Pourtant une agence de presse annonce que les radars de Colorado Springs et de North Bay l’avaient enregistré. Monsieur Paul-Émile Desbains âgées de 73 ans voit un objet lumineux de forme d’obus ayant 7 pieds de diamètre tomber derrière ça grange. Le lendemain matin vers 6 heures son pensionnaire Gille Mousseau âgées de 29 ans va sur les lieux et trouve un drôle de petite roche de 4 onces encore chaude à là qu’elle l’herbe est roussie. Elle avait la forme d’une pyramide. Sur la pierre on pouvait voient des marques qui ressemblaient à des empreintes digitales de petites mains.
                                                                ***
Commentaire Donald Cyr UFO: en plus que la boule de feu avait un comportement anormal. Elle changeait de direction à tout moment, des petites créatures furent observées par un policier dans la région de Saint-Thomas. C’est dans le journal, Le Progrès de Saint-Jérôme, qui décrit le mieux la rencontre du policier et les deux entités.
                                                                ***
Le Progrès régional St-Jérôme/Mercredi 10 juillet 1968/Vol.2/no 28

PETITS BONHOMMES AUX ENVIRONS DE SAINT-THOMAS

Mercredi dernier, après le passage de la boule de feu, la Sûreté provinciale du Québec recevait des plaintes a l’effet que des petits hommes nus circulaient sur la route aux environs de St-Thomas dans le comté de Joliette. Les autorités policières crurent a une blague, mais lorsque ces appels furent renouvelé en provenance des autres villages avoisinent ils dépêchèrent deux autos patrouille sur les lieux. Selon Michel Scalzo agent de la Sûreté au poste de Joliette, et conducteur d’une des voitures, les deux voitures, celle de Scalzo et celle de son confrère Michel Michaud parcouraient la route de St-Thomas, alors que Michaud aperçut sur le bord de la route deux petits êtres hauts de deux pieds, répondant à la description des plaintes reçues au quartier général. il n’en croyait pas ses yeux, et changes subitement de direction pour se mettre à la poursuite des deux petits bonhommes. S’en rendant compte, ils se jetèrent dans le fossé du bord de la route et disparurent à l’arrivée. des agents.
Michaud en fit part à un confrère Scalzo, qui se trouvait, dans une deuxième voiture qui suivait celle de Michaud. N’est-il pas bizarre, que le lendemain matin les agents Scalzo et Michaud soient en vacances pour deux semaines ! Scalzo était cependant encore rejoignable par téléphone , mais l’agent Michaud, celui-là même, qui donna la chasse aux petits hommes était  » incommunicable  »  De plus le de dossier des rapports quotidiens contenait aucune note à ce sujet. On dit dans la région que les petits hommes étaient nus, et que leur couleur était bleu vert.
Une dame Pelletier, dont nous ne voulons pas révéler l’identité, et qui habiterait dans les environs de Sainte-Mélanie se serait évanouie a la vue des petits hommes.Cependant Mme Pelletier nia le tout et son mari expliqua même la présence des agents de la sûreté par le fait qu’ils étaient venus pour examiner un pigeon voyageur de Calgary, que M. pelletier aurait capturé. Cependant les témoignages des voisins de cette dame Pelletier dont la maison se situe dans la haute montagne prétendent qu’un événement bizarre se serait produit chez elle.
                                                                                   ***
Morceau d'ovni
Commentaire Donald Cyr UFO:
Après la trouvaille de la petite roche pyramidale de monsieur Paul Émile Desbiens, l’histoire tomba dans l’oubli. Mais 20 ans plus tard, soit le 5 septembre 1998 dans le Journal de Montréal. il y apparut un article avec une photo d’un supposé fragment étrange d’un ovni. Curieusement la pierre était elle aussi de forme triangulaire. Le journal nous raconte qu’un journaliste Québécois spécialisé sur le paranormal et bien connu à la télévisons avaient eu des contacts avec un personnage d’origine Montréalaise qui prétendait avoir travaillé sur des projets secrets du gouvernement américain.

Voir ma page: Septembre 1947 Saint-Thomas d’Aquin comté de Saint-Hyacinthe Québec

C’est probablement le premier texte en Français de l’histoire écrit par un civil à un militaire, du moins à propos d’un supposé ovni écrasé sur son terrain. Et le plus incroyable dans tout ça c’est que les événements sont arrivés ici au Québec.

Voir ma page: Des fragments d’ovnis trouver a North Hatley, Québec, 1958.

Commentaire Donald Cyr UFO:

Crash d’ovni à Saint-Victor de Beauce, Québec.

Le 31 décembre 1978, trois témoins principales affirment avoir vu un ovni. L’objet serait écrasé près du lac Fortin. Dans le journal Allô-Police du 11 février 1979. On nous informe que les policiers de la Sûreté du Québec et l’armée Canadienne auraient fait des recherches intensives dans la forêt.
base ovnis

3 commentaires

Comments RSS
  1. Annie Thériault, ufologue

    Merci Donald pour cet article….:)

  2. Johng365

    Heya im for the first time here. I discovered this board and I to uncover It truly helpful &amp it helped me out a whole lot. I hope to supply something back and aid other people such as you helped me. edkdbkagdcdk

  3. Christian Page

    Attention aux associations faciles. C’est moi qui ai pris la photographie de la pierre argenté (avec la pièce de 25¢). L’analyse a révélé que la pierre en question n’était qu’une vulgaire pierre de la galène (minerai de plomb). Rien d’exotique…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :