Montréalais qui ont, vu la soucoupe volante

· OVNI

La Patrie, mercredi 9 juillet 1947

9 juillet 1947

 

M. et Mme Hector Moquin, 5765, Darlington, photographiés avec leur fils Yves, ont vu, le 30 juin, vers 10h.30 p.m. une ^soucoupe volante¨, venant de la direction de l’Oratoire Saint-Joseph, filer vers Dorval à une vitesse qu’ils évaluent à 400 milles à l’heure. Inutile de dire que le petit Yves écoute tout les émissions radiophoniques, et que les mots ^soucoupe volante¨reviennent sans cesse sur ses lèvres.

                                                                          ****

La premier soucoupe volante à Montréal

_____________________

La question des mystérieuses ¨soucoupes volantes¨est de plus en plus à l’ordre du jour. Ce matin encore, votre reporter avait le privilège d’interviewer deux personnes qui, d’après ce qu’elles nous ont raconté, seraient les premières à avoir vu le projectile à Montréal.

Ce sont M. et Mme Hector Moquin, respectivement âgée de 44 et de 39 ans, et domicilié à 5765, Darlington.

Le 30 juin dernier, soit seulement cinq jours après l’apparition de la première soucoupe sur le continent, M. et Mme Moquin se trouvaient à leur résidence en la compagnie de M. Jean Locas, lui aussi domicilié à 5765, Darlington. Il fut question d’organiser une partie de campagne pour le lendemain, fête de la confédération. Avant de commencer les préparatifs, ils décidèrent de sortir sur le balcon afin de pronostiquer le temps que la journée suivante leur réservait.

PRÈS DE L’ORATOIRE

Ils y étaient à peine parvenue quand, tout à coup, de la direction de l’Oratoire Saint-Joseph, ils virent filer vers Dorval, à une vitesse qu’ils évaluent à 400 milles à l’heure, un bolide lumineux qu’ils ne pourraient pas décrire dans tous ces détail mais qu’ils déclarent leur avoir paru, probablement à la faveur de la distance qui les séparait, avoir la grosseur d’un chapeau.

M. Moquin, qui avait pas encore entendu parler de soucoupes volantes, crut qu’il s’agissait d’une comète, et, le lendemain, il n’eut rien de pressé que de consulté notre journal, dont il est un fidèle lecteur depuis 25 ans, pour vérifier s’il s’était pas trompé. Ce n’est qu’hier qu’il fit le rapprochement. Les descriptions qui y figuraient correspondent à celle de l’objet qu’il avait vu.

                                                                              ***

Commentaire Donald Cyr UFO : L’oratoire Saint-Joseph en plus d’être un endroit pour les miracles est un lieu privilégier pour observé des ovnis depuis toujours. La vague de 1947 au Québec est semblable à la vague de 1966. Les premières observations on débuté à Sherbrooke et Montréal. Les ovnis sont arrivé au même moment qu’une pluie de météores mais avec un comportement très différent dans leur déplacement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :